AIDER AU MAINTIEN DU LIEN ENTRE L’ENFANT ET SON PARENT INCARCÉRÉ, TELLE EST LA VOCATION DE NOTRE ASSOCIATION.

Ce site est en construction, certains onglets ne sont pas encore accessibles.
N’hésitez pas à revenir d’ici quelques semaines !

Tout enfant a besoin pour sa construction et son épanouissement de se confronter à la réalité de son parent et de repérer sa filiation quelle qu’elle soit. Or, au moment de l’incarcération d’un des parents, cette séparation est vécue par l’enfant comme un abandon, une rupture. De telles séparations traumatisantes hypothèquent le devenir de l’enfant.

Par son action visant à maintenir, à nourrir les relations enfants-parents, notre association participe à une démarche de protection de l’enfance, à une démarche d’aide à la parentalité, mais aussi à une démarche de prévention des risques de répétition et d’exclusion.

Depuis 1991, notre association oeuvre dans ce sens en mettant l’enfant au centre de son action.

QUI CONTACTE LE RELAIS ?

  • le détenu
  • la famille
  • le SPIP
  • les services sociaux

COMMENT ?

LIEUX D’INTERVENTIONS

  • Maison d’Arrêt de Rouen
  • Maison d’Arrêt d’Evreux
  • Centre de Détention de Val de Reuil
  • Centre Pénitentiaire du Havre
  • Locaux d’associations partenaires

NOTRE ASSOCIATION ACCOMPAGNE LA PARENTALITÉ
EN DÉTENTION EN ORGANISANT:

  • Des rencontres individuelles avec les détenus pour évaluer leur demande ou les tenir informés du suivi de leur dossier
  • Des visites individuelles et collectives aux parloirs
  • Des ateliers parentalité ( temps d’échange entre parents et réalisation de cadeaux pour leurs enfants )
  • Des visites hors détention pour les détenus en permission, par aménagement de peine ou dans l’année qui suit la fin de peine ou son aménagement
  • Un accompagnement des futures mères ou jeunes mères incarcérées avec leur bébé (préparation à la naissance, accompagnement individuel éducatif, sorties de bébé…)
  • Un accompagnement du courrier entre certains parents incarcérés et leurs enfants et mise à disposition de la « boite mail des ados » permettant aux jeunes d’écrire à leurs parents incarcérés par mail.
  • Des groupes de parole .
  • Projet « école-détenus ».
  • Projet contes en détention.